L’énigmatique Raphael Lavoie

Durant les prochaines semaines, je vous présenterai le profil des cinq meilleurs espoirs provenant de la LHJMQ qui risquent d’entendre leur nom dans les hauteurs du Rogers Arena à Vancouver, les 21 et 22 juin prochains.

Nombreux étaient ceux qui classaient l’ailier droit de 6-pieds-4 pouces au sommet des patineurs les plus prometteurs évoluant dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec en vue du prochain encan. Cependant, son manque de constance combiné à la fulgurante progression de Jakob Pelletier et Samuel Poulin, l’a fait glisser de quelques rangs.

Il reste tout de même un attaquant intéressant avec un excellent potentiel offensif à exploiter. Voici le profil d’espoir de l’ailier de puissance des Mooseheads d’Halifax, Raphael Lavoie.

Crédit photo: Kathy Kocour

POSITION: Ailier droit
GRANDEUR: 6’4
POIDS: 198 lbs
STATISTIQUES EN SAISON RÉGULIÈRE: 32 buts, 41 passes en 62 matchs.

La Centrale de recrutement dévoilait, il y a un peu plus de trois semaines, son classement final du repêchage de 2019. Le Chamblyen occupe le 20e rang chez les patineurs nord-américain, sois sept échelons de moins que la dernière liste, qui a vue le jour plus tôt en janvier dernier.

Cette glissade s’explique par ses performances au-dessous des attentes. Malgré sa moyenne de 1.18 points par rencontre en 2018-2019, son jeu défensif et son engagement ont fait défaut tout le long de la saison. En revanche, il est l’un de ses marqueurs naturels rarement disponible, mais, que toutes les équipes désirent ; il possède un excellent tir et décoche avec une telle puissance et rapidité.

Si sa fiche en saison régulière en a déçu plus d’un, il connaît actuellement les meilleurs moments de sa jeune carrière alors qu’Halifax, équipe hautesse de la Coupe Memorial, est à une défaite de se faire éliminer par les puissants Huskies de Rouyn-Noranda en grande finale de la LHJMQ.

Avec une performance d’un but et une aide dans une cause perdante, jeudi soir, il porte maintenant son total de points à 32 dont 20 buts, en 22 rencontres éliminatoires. Ce total lui vaut le deuxième rang des meilleurs pointeurs du circuit Courteau et le 4e dans la Ligue Canadienne de hockey. À titre comparatif, ça lui avait pris huit matchs de plus avant d’atteindre ce plateau lors de la dernière saison.

Par contre, une statistique peu reluisante pour le Québécois est que seulement 17 de ses 32 points ont été récoltés à cinq contre cinq ; 5 buts pour six points lorsque l’équipe adverse a retiré son gardien et neuf points en avantage numérique. Reste qu’il est, plus souvent qu’autrement, le meilleur joueur sur la patinoire. Il est à l’origine de la plupart des occasions de marquer et serait la principale raison si son équipe parvenait à combler un déficit de 3-2.

Lavoie est décrit par les recruteurs comme un imposant attaquant capable de jouer à toutes les positions; autant au centre qu’à l’aile, qui a une vision du jeu hors pair et qui est un maître en protection de rondelle, utilisant avantageusement son gros gabarit même dans les zones plus étroites. Il a tous les atouts pour devenir un joueur de la LNH mais, il a encore plusieurs aspects sur lequel il doit travailler pour y arriver.

Malgré qu’il ait levé son jeu d’un cran en séries, il reste encore un risque à prendre au 15e rang selon moi et après l’avoir scruté à la loupe je le vois plus sortir en fin de première ronde, entre le 20e et 25e rang.

Par: Amélia McGuire St-Onge

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s